mercredi 9 août 2017

Tinhy, passion musique



Je ne peux pas imaginer ma vie sans musique. Genre, vraiment pas du tout. Pour moi, c’est un élément essentiel à ma vie et elle en fait partie depuis que je suis née j’imagine, ou en tout cas, depuis aussi loin que je me souvienne. Mon père nous a bercés avec des groupes tels que Uriah Heep, Genesis, Queen, Supertramp ou encore Toto puis aussi des artistes comme Francis Cabrel, Patrick Bruel, Eddy Mitchell, ou le grand Goldman. Mon père m’a appris à aimer la musique, à ne pas pouvoir vivre sans et à la laisser me transporter. Et c’est lui qui m’a inspirée pour que je m’inscrive à des cours de basse. Et c’était il y a 10 ans… 

Au-delà de tout ça, mon père m’a surtout appris à aimer toutes les musiques, à être ouverte et à ne pas me cantonner à tel ou tel genre. Ainsi, dans mon Spotify, tu pourras trouver les artistes hérités de mon père, les hits du moment (certains, faut pas exagérer quand même), du bon punk rock, des chansons douces, du rap, du classique, des chansons Disney, des comédies musicales, un peu de métal et des reprises acoustiques – entre autres. Pour moi, chacune de ces chansons a une signification particulière, une âme qui fait vibrer la mienne et certaines, même, ont été écrites pour moi. C’est indéniable ! Ma vie est tellement rythmée de musiques qu’évidemment, tous les moments de vie que je passe, elles sont présentes. Et elles font partie de moi, de mes souvenirs et de ce que je suis. 




Je suis toujours assez émerveillée de voir ce que la musique peut faire. Elle rassemble, elle unit, elle provoque des émotions, elle rassure, elle réconforte et elle donne de la force. Ca peut aller de situations banales comme écouter « Eye of the tiger » pendant que tu fais ta séance de sport, ou écouter « So what » quand tu viens de rompre ou assister au concert d’Ariana Grande « One Love Manchester », depuis ton canapé pour vivre ce moment saisissant comme tu le peux. Personnellement, ce genre de rassemblements emplis d’humanité, d’amour, de bonnes ondes et de partage, ça me donne des frissons. Quand, tous d’une même voix, les gens reprennent des chansons, c’est de la magie pure (si t'es pas d'accord, regarde la vidéo ci-dessus, pis tu me diras ce que t'en penses). Et c’est ça que j’aime le plus dans la musique. Elle envoie balader la haine, la peur et la colère avec un énorme fuck. Elle est badass, elle a peur de rien et elle m’emmène avec elle. La musique, c’est une énorme partie de moi, c'est un abri dans lequel je me réfugie, c'est ma BFF dans les embouteillages, c'est un moyen de me calmer, c'est ma meilleure source de courage, c'est l'Art, avec un grand A, c'est un créatrice de sensibilités et de joie et d'inspiration et je ne remercierai jamais assez mon papa de m’avoir plongée dedans quand j’étais petite. 


« Without music, life would be a mistake. »

2 commentaires:

  1. moi c'est queen et Christophe (maé) que j'écoute quand j'ai un coup de mou ... les morceaux me redonne le moral et j'oublie mes inquiétudes le temps d'un concert de queen (vive youtube... wimbley 1986 par exemple). De temps en temps j'écoute du jjg et du Supertramp lol. ��

    RépondreSupprimer